Comment choisir son vélo électrique ?

Apparu il y’a maintenant quelques années sur le marché, le vélo électrique s’est durablement installé dans le paysage et est désormais accessible à tous. Il a pour avantage de permettre aux personnes n’ayant pas une excellente condition physique de continuer à se déplacer sans difficulté en deux roues (on pense par exemple aux personnes âgées) mais il peut également tout aussi bien être utilisé pour franchir facilement les longues côtes interminables qui peuvent jalonner vos trajets quotidiens pour aller au travail.

Et oui il est agréable d’aller travailler en vélo mais vous avouerez que sentir fortement la transpiration dès le début de la journée n’est pas forcément plaisant, que ce soit pour vous ou vos collègues. Plusieurs modèles de vélos électriques sont disponibles dans le commerce, certains sont destinés à la ville comme le Biwbik Book 200, d’autres comme le Monster sont plutôt destinés à être utilisés à la campagne. Certains vélos sont équipés d’un moteur fixé dans le pédalier ou bien dans la roue avant ou arrière. Le niveau d’assistance et le mode d’assistance au pédalage peuvent également être différents tout comme le système de changement de vitesses. Vous le voyez il y a quantité de critères à prendre en compte, dans cet article nous allons vous aider au mieux à déterminer quel type de vélo est fait pour vous.

 Quelle transmission

Sur les vélos à assistance électrique, deux types de transmissions peuvent être proposées. Une transmission avec un moyeu ou bien une transmission à l’aide d’un dérailleur classique. Il s’agit ici surtout d’une affaire de gout personnel, on ne peut pas dire qu’un système soit supérieur à l’autre, chacun à ses avantages et ses inconvénients même s’il est vrai que selon que vous utiliserez votre vélo en ville ou à la campagne le choix pourra être différent.

La transmission par moyeu est préférable si vous comptez utiliser votre deux roues exclusivement en ville car ce système permet de passer les vitesses lorsque vous êtes à l’arrêt à un feu rouge ou bien encore à un stop. Vous serez ainsi beaucoup plus réactif au milieu des autres véhicules et autre avantage, il vous sera quasiment impossible de dérailler ce qui est aussi un plus si vous n’êtes pas un grand habitué du vélo.

Second système présent sur le marché et le plus classique, la transmission par dérailleur. Ce mode de transmission est davantage pratique si vous circulez à la campagne et que vous avez une façon de piloter le vélo assez sportive.

L’emplacement du moteur

Le moteur peut être situé à trois emplacements différents, dans le pédalier, dans la roue avant ou bien enfin dans la roue arrière.

Sur le pédalier :

Si le moteur est situé dans le pédalier le vélo aura pour avantage d’être bien équilibré et vous donnera l’impression d’utiliser un vélo classique. Seul inconvénient le pédalage et la vitesse pourront vous sembler un brin saccadé.

Sur la roue avant ou arrière

Si le moteur est situé sur la roue avant ou arrière le pilotage et la vitesse seront plus stable. En cas de crevaison vous serez en revanche peut être un peu handicapé au moment de démonter la roue mais il s’agit vraiment du seul inconvénient.

Le type d’assistance

Vous rencontrerez sur les vélos électriques deux types d’assistance au pédalage. L’assistance par capteur de couple et celle par capteur de pédalage. Chaque système a ses avantages et ses inconvénients mais comme souvent il s’agira avant tout d’une histoire de goûts personnels.

L’assistance par capteur de couple :

Ici pas de capteur mesurant la rotation du pédalier, ce qui est mesuré c’est la pression que vous mettez sur les pédales. Votre vélo aura davantage d’assistance quand vous appuierez plus fort sur les pédales. C’est en quelque sorte le système de la carotte pour prendre une image qui parlera à tout le monde.

L’assistance par capteur de pédalage :

C’est le système qui équipe la majorité des vélos à assistance électrique. Sur ce mode d’assistance un capteur va envoyer une impulsion électrique en mesurant la rotation du pédalier, c’est le système qui est le mieux adapté si vous habitez dans un environnement peu vallonné.

Rajoutons que tous les vélos sont produits avec un système de commande situé sur le guidon et qui permet de choisir le niveau d’assistance au pédalage que l’on souhaite obtenir. Vous aurez évidement aussi tout le loisir de désactiver cette assistance et de configurer votre vélo comme un vélo classique.

La batterie

La capacité

Ces données peuvent sembler un peu abstraites au premier regard mais elles sont primordiales et il est impératif pour vous de bien les prendre en compte. La capacité d’une batterie est déterminée en volts, ampères heure et watts. Le voltage c’est la tension de votre moteur électrique, l’ampérage quant à lui équivaut à l’électricité stockée dans votre batterie. Lorsque vous regarderez les caractéristiques du vélo électrique que vous compterez acheter dites vous que plus l’ampérage est élevé plus votre vélo aura une grande autonomie. Plus le voltage sera élevé plus son moteur sera réactif et son pilotage par conséquent aisé.

L’autonomie

On mesure l’autonomie d’une batterie de vélo à assistance électrique en kilomètres. Nous vous conseillons de faire le choix d’un fabricant indiquant une autonomie assez large. Il est en effet difficile de donner une fourchette d’autonomie resserrée et précise car il y a énormément de critères qui rentrent en jeu. Selon le relief du parcours que vous emprunterez, votre poids ou bien encore le niveau de gonflage des pneus, l’autonomie de la batterie sera plus ou moins grande. Avec le temps l’autonomie va bien entendu diminuer mais si vous faites le choix d’une marque fiable vous aurez de quoi voir venir.

Vous avez pu le constater à travers cet article que nous avons voulu le plus complet et clair possible, les vélos électriques d’un fonctionnement en apparence simple ont pourtant énormément de caractéristiques différentes selon les modèles. Il n’est donc pas chose facile que de bien choisir le vélo qui est fait pour vous et votre mode de vie et avec qui vous allez parcourir des centaines de kilomètres. Une fois choisi il ne vous restera plus qu’à bien l’utiliser comme nous vous l’expliquons dans cet article.