Quelles solutions pour débrider son vélo électrique ?

Après avoir abordé les différents points à connaître pour choisir votre vélo électrique, dans “Notre grand test 2018 des vélos électriques”, vous pouvez avoir envie de passer à la vitesse supérieure. Pour raccourcir votre temps de trajet domicile/ travail ou pour tenir la cadence sur des routes entouré de véhicules roulant au delà de 25km/h, les raisons peuvent être diverses et variées : vous souhaitez débrider votre vélo électrique !

Oui mais comment s’y prendre ? Quelles sont les meilleurs solutions ?  Quels sont les risques à éviter ? Nous vous proposons d’aborder toutes ces questions à travers cet article : “Quelles solutions pour débrider son vélo électrique ?

Qu’est ce que le débridage de vélo électrique ?

Comment débrider un vélo électrique ?

Tout d’abord, il est pertinent de rappeler que tout VTC à assistance électrique possède son propre rouage pour bloquer la vitesse de pointe au 25km/h réglementaire. C’est ce qu’on appelle le bridage. Il n’existe donc pas de solution universelle qui fonctionnerait potentiellement sur tous les vélos électriques.

Néanmoins, un dispositif est à peu près semblable sur de nombreux modèles : un capteur de vitesse et un aimant placé sur les tiges reliant le moyeu à la jante de votre vélo.
Un mini ordinateur pour calculer la vitesse à laquelle vous roulez est présent dans votre vélo électrique : le contrôleur.

Le débridage consiste donc à mettre en place un kit pour reprogrammer ce mini ordinateur pour effacer le seuil de vitesse maximum à atteindre, autrement dit le bridage.
Attention : en cas de d’accident, un expert diagnostiquera votre vélo pour savoir si ce dernier est en règle. Et également que le débridage de votre vélo électrique peut potentiellement vous faire perdre votre garantie constructeur.
Pour information, détecter à l’oeil nu un vélo électrique débridé est quasi impossible. Vous avez donc peu de risque de vous faire réprimander au hasard par un agent quand vous roulez. Il serait néanmoins prudent et intelligent d’équiper votre vélo électrique en fonction si vous décidez d’en augmenter ses capacités de vitesse.

3 solutions de débridages disponibles sur internet

Kit Badass Typ3.4

Badass Kit débridage vélo électrique

La première solution étudiée est le kit Badass Typ3.4 du fabricant allemand. Très simple à monter et à démonter et compatible avec de nombreuses marques de vélo électrique. Il suffit de mettre en place un petit compteur de vitesse et le tour est joué. Vous pourrez atteindre jusqu’à 52km/h sur une route plate grâce à ce kit. Il sera important de veiller à ce que le kit soit compatible avec les dimensions de votre roue : sur les modèles possédant des roues plus larges, le kit peut ne pas convenir.

En Savoir plus

Speedbox 2 pour Bosch

Speedbox 2 pour Bosch

Le deuxième kit étudié est le Speedbox 2 pour Bosch, est très performant. Au delà de 25 km/h, vous pourrez continuer à profiter de l’assistance de votre vélo électrique. Ainsi, la sensation est très agréable pour les amateurs de vitesse. Compatible avec la plupart des systèmes d’entraînement Bosch Active Line, Performance Line et Performance Line CX (Gen2) ou le système d’entraînement Bosch Active Line Plus (Gen3), le gros plus de ce kit est que votre écran affiche la vitesse réelle, en plus des autres données disponible comme la puissance, la distance parcourue et la vitesse moyenne. Activer ou désactiver Speedbox 2 et très facile. Il suffira d’actionner sur le bouton WALK situé sur le guidon de votre vélo électrique.

Voir le prix

ASA Speed B25.14

ASA Speed Kit Débridage Vélo

Passons maintenant au dernier kit de ce comparatif, le ASA Speed B25.14 qui est aussi le moins cher de la sélection. Deux modes sont possibles avec l’utilisation de ce kit de débridage de vélo électrique : le mode sport et le mode turbo. Comme pour le second modèle de kit, toutes les données s’afficheront sur le tableau de bord de votre vélo. Il faut bien noter que ASA Speed B25.14 n’est pas compatible avec la gamme de vélo électrique Classic et aux modèles plus anciens que 2014. En revanche, ce kit fonctionnera très bien sur la gamme Active et Performance Line.

Connaître le prix

Comment installer une solution de débridage ?

La première étape consistera à installer le kit. Nous vous recommandons, pour cela, de vérifier que le kit acheté soit bien compatible avec votre modèle de vélo. Le premier kit de cette sélection, par exemple, provient de la marque allemande Badass, et est compatible avec la plupart des vélos électriques trouvés en Europe : Bosch, Brose, Conti, Kalkhoff, Shimano et Yamaha.
Optez pour des kits facile à installer soi même, comme ceux que nous vous présentons. Le modèle Speedbox par rapport peut prendre seulement 2 minutes à mettre en place une fois qu’on a compris l’ensemble des étapes.
Ou alors, n’hésitez pas à faire appel à un spécialiste.

La deuxième étape consistera à déplacer l’aimant qui sert à contrôler la vitesse. Dans son état original, l’aimant voit ainsi sa surface aligné avec celle du capteur (présent sur la tige depuis le moyeu jusqu’à la jante). Il suffira donc de décaler l’aimant vers la droite pour que sa surface soit alignée avec le rebord du capteur. S’il est possible de tourner l’aimant à 90°, ce sera encore mieux.

Les risques du débridage VAE


Il existe des risques si vous prenez la décision de débrider le moteur de votre vélo électrique, abordons les rapidement.

Premièrement, l’usure du moteur et de la batterie.
En effet, votre vélo à été conçu pour ne pas dépasser la vitesse réglementaire de 25km/h. Cela ne veut pas dire que son moteur ne possède pas la puissance pour dépasser cette vitesse, mais seulement, si vous atteignez 45km/h par exemple, vous serez en “sur-consommation”. Rester en sur-consommation pendant une période longue est anormal pour votre vélo.
Il peut donc voir son moteur et sa batterie endommagés si le débridage ne se fait pas correctement.

Ensuite, en installant un kit de débridage, votre vélo ne sera plus homologué. Vous ne pourrez donc plus rouler légalement sur les routes et pistes cyclables publiques, et ce partout en Europe. Le risque encouru si vous êtes attrapé sur un espace publique en train de rouler avec un vélo débridé est l’amende, la saisie du deux roues et la caducité de votre contrat avec votre assureur.

En conclusion

Le besoin de débrider le moteur de son vélo électrique est légitime. Que ce soit pour gagner du temps sur vos trajets quotidien ou parce que vous êtes amateurs de vitesse. Attention néanmoins à conserver une conduite et attitude sécurisée pour vous mais aussi pour les autres. Les routes de forêts et chemins privés vous permettront de circuler en toute liberté avec votre vélo débridé. Cependant, votre vélo ne sera plus homologué pour les espaces publics.
Si vous souhaitez tout de même débrider le moteur de votre vélo électrique, nous vous conseillons de favoriser les kits simples à installer soi même, comme ceux présentés au dessus. Ou alors, de vous tourner vers des marques renommées si vous ne trouvez pas votre bonheur dans notre sélection.